Chronologie en abrégé  Afficher l'image d'origine

Demandez une lecture de vie


Chronologie de vies antérieures en abrégé

horizontal rule

 

Vos vies antérieures

Vous avez eu 16 vies en homme et 14 en femme.

7 d’entre elles sont prédominantes

bullet

 Dans les années 1800 en France. Vous étiez un homme, un soldat de l'armée de Bonaparte, qu'il avait suivi d'abord en Italie et puis en Égypte. Vous aviez une formation très brève de sculpteur que vous aviez commencé à étudier juste avant la Révolution, mais que vous aviez abandonné pour suivre Bonaparte. Vous l’admiriez beaucoup d'une part, et d'autre part, vous pressentiez que vous pourriez apprendre beaucoup avec lui. Vous étiez un grand admirateur de l'Antiquité, ce qui était courant à l'époque, et vous vous disiez au cours de ses campagnes, vous pourriez en apprendre plus sur les pays, leur art et leur culture.

Vous l'avez ensuite suivi en Égypte et la, vous avez été époustouflé de ce que vous voyiez. Vous avez parcouru le pays avec les équipes de savants qui venaient pour étudier le pays et vous vous être rapproché de Vivant Denon, que vous aviez déjà rencontré lors de vos études.

Vous avez travaillé avec lui sur les monuments, malheureusement vous avez été piqué par un scorpion et vous en êtes mort.

 

bullet

ü  Dans les années 1590 en Angleterre. Vous étiez un homme encore. Vous étiez le majordome d'un Comte qui fréquentait la cour d'Élisabeth et, comme il séjournait souvent à Londres, vous avez eu l'occasion de l'accompagner Whitehall. Vous y avez vu Walter Raleigh et vous avez éprouvé une admiration sans bornes pour lui, vous l’enviez pour les voyages qu'il faisait et ce qu'il découvrait. Vous auriez voulu l'accompagner dans une de ses explorations, mais votre complexion était trop fragile et vous n'auriez pas supporté un long voyage en mer.

Vous êtes donc resté en Angleterre, mais plus tard, quand Walter Raleigh fut emprisonné à la Tour, grâce aux relations de votre maître, le comte, vous avez pu obtenir la permission lui rendre visite fréquemment et vous étiez le 1er lecteur de ses récits de voyages qu'il rédigeait dans sa cellule. Vous en discutiez alors avec enthousiasme avec lui.

Malheureusement, quand il fut exécuté, vous vous êtes rallié aux opposants du pouvoir, tant vous étiez écoeuré de la façon dont il avait été injustement traité. Vous avez fait tellement de bruit que vous avez été arrêté, jeté à votre tour dans un cachot à la Tour, où vous avez fini vos jours. Vous aviez échappé de justesse à l’échafaud sur l’intercession de votre ancien maître, mais c’est tout ce qu’il avait pu obtenir du roi.

 

bullet

Dans les années 1340 en Italie. Vous étiez une femme, une demoiselle qui séjournait à Florence avec une de ses tantes. Vous aviez perdu votre père et votre mère à la suite d'une épidémie de peste et vous serviez en quelque sorte de dame de compagnie à votre tante. C'était une vieille fille qui ne s'était jamais mariée, mais qui en son temps, avait été une beauté très courtisée. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, elle n'avait jamais pris d’époux. C'était une femme libre, très très moderne pour l'époque. Elle avait amassé beaucoup de bien et elle voyageait en Italie, mais aussi en France et en Angleterre.

Comme elle tenait à vous avoir avec elle, vous avez eu l'occasion de connaître les moeurs de tous ces pays. Vous êtes venues à Paris, mais les banquiers Lombards, qui sur qui votre tante comptait pour avoir de l’argent, étaient en défaveur et ils ne pouvaient pas lui fournir de fonds.

Vous avez donc quitté le pays pour vous rendre en Angleterre, mais la situation n’était pas bonne non plus là-bas, les lombards étaient ruinés, la guerre avec la France était latente et la situation économique dégradée. Vous avez préféré rentrer en Italie. Votre tante était très affaiblie par ces voyages et elle sentait qu’elle ne vivrait palus longtemps. Elle vous engagea à épouser un échevin de la Ville pour assurer votre position dans le monde. Elle vous dota, mais vous n’aimiez pas cet homme, qui était rustre et violent. Vous le haïssiez et vous vous êtes enfuie avec un de ses valets d’écurie, qui vous abandonna peu de temps après.

Vous avez alors vécu misérablement, vivant d’expédients et parfois de vos charmes et pour finir, vous êtes entrée dans un couvent pour expier vos fautes

 

bullet

Dans les années 780 en Allemagne. Vous étiez un homme, un moine évangélisait le pays. Il restait encore des peuples saxons qui n'avaient pas accepté la foi chrétienne et adorait les dieux de germaniques. Vous n'hésitiez pas à recourir à la force pour les persuader de se convertir et vous aviez sous vos ordres des soldats du roi des francs. Vous parcouriez le pays à la tête de vos troupes et vous vous êtes trouvé confronté à une civilisation qui avait des traditions ancestrales et possédait une connaissance des ondes telluriques et de la communication avec l'invisible. Vous, ayant été élevé dans un pays converti depuis des années, toutes ses connaissances avaient été détruites comme étant de la sorcellerie et donc effacées des mémoires. Mais vous n'étiez pas fermé à ce genre de choses, car il vous arrivait à vous aussi d'avoir des visions et des précognitions d'événements à venir.

Cela vous faisait peur, mais la curiosité était la plus forte et vous vous êtes entretenu avec le chef d'un village qui connaissait ces choses. Il vous expliquait les connaissances antiques acquises par les anciens, comme la physique, la communication avec l'au-delà, les règles de vie à respecter pour être en harmonie avec la terre. Il vous apprit que la terre elle-même avec un esprit et des cycles et que le ciel influait sur les humains. Vous étiez partagé par l'horreur d'une science occulte, qui n'entrait pas dans vos croyances et par l'intérêt, et même la passion, de connaître et d’expérimenter ces choses.

Finalement, c'est vous qui avez été converti, mais cela n'était pas passé inaperçu auprès des gens qui vous accompagnaient. Vous avez reçu l'ordre du roi d'obliger ces villageois se faire chrétien ou à les massacrer. Vous ne le pouviez pas et vous avez pris le parti de résister avec les villageois et de vous battre avec eux.

L'affaire plus grande bruit et le roi, finalement, envoya une troupe pour mater ces rebelles. Vous avez été tué avec eux, mais de plus, votre corps fut exposé en place publique, vendu et brûlé pour servir d'exemple

 

bullet

Dans les années 110 à Rome. Vous étiez une femme, la fille d'un patricien qui avait été marié très jeune à un ami de son père. Cela consolidait une alliance entre nos deux familles. Votre époux était dans les bonnes grâces de l'empereur et il put obtenir le titre de proconsul de Judée. Vous êtes donc partis en Palestine pour vous y installer. La situation là-bas était très agité, car les juifs du pays se révoltaient fréquemment, ne voulant plus de la domination romaine.

De plus, il y avait un mouvement chrétien qui commençait à prêcher la bonne parole, mais qui colportait - ne serait-ce que par le culte - une opposition à l'empereur, ce qui constituait en soi un manquement à l’ordre publie et un sorte d’insulte envers l’empereur. De ce fait, il y avait beaucoup de répression de la part des Romains et bien des gens étaient massacrés pour pacifier le pays. Vous n'aviez pas d'opinion sur la situation en Judée, ni sur les chrétiens, mais une de vos servantes qui, elle, était chrétienne et elle vous expliqua à en quoi consiste leur foi. Vous n'aviez jamais entendu parler ainsi l'amour du prochain et de l'espoir d'une vie meilleure dans un royaume spirituel et de paix.

Vous avez tenu à l'accompagner pour entendre parler cet homme nommé Jésus et des miracles qu'il avait accomplis. Vous avez adhéré à la nouvelle religion à votre tour. De plus, votre mari était tombé en disgrâce et fut rappelé à Rome.  Il fut arrêté et vous avez du vous enfuir. Vous avez rejoint une communauté chrétienne et vous avez parcouru le pays pour diffuser les enseignements du Christ.

 

bullet

Dans les années 900 avant Jésus-Christ  à Babylone. Vous étiez un homme, un forgeron, et vous n'aviez pas votre égal pour fabriquer des épées en fer, selon la technique héritée des hittites. La guerre faisait rage entre Babylone et l’Assyrie depuis de longues années. Puis vint la paix et vous avez pu alors partir parcourir le monde que vous rêviez de voir. Vous vous êtes rendu en Égypte et vous avez visité tous les monuments extraordinaires dont vous aviez entendu parler dans les récits par des soldats.

Ce fut pour vous une révélation, vous vous êtes tout de suite senti chez vous, principalement à Memphis. Il vous semblait reconnaître les temples et même la disposition de la ville. Vous avez décidé de rester dans le pays et d'y étudier les hiéroglyphes pour pouvoir lire les textes sacrés. Vous avez demandé de l'aide dans un temple auprès des prêtres qui consentirent à vous accueillir comme « élève ». Dès lors, vous vous êtes plongé dans l'étude des textes et des mystères.

 

bulletDans les années 1550 avant Jésus-Christ en Égypte vous étiez un homme, le fils du nomarque d'Eléphantine [1], qui voulait que son fils ait la meilleure éducation possible et qu'il puisse ainsi peut-être être remarqué par le pharaon. Il avait de nombreuses relations et vous a fait entrer dans le temple d’Amon à Thèbes. Vous y avez appris l'écriture la géométrie, l'architecture, l'astronomie, et vous auriez pu être initié aux Mystères des dieux, mais vous ne souhaitiez pas être grand prêtre, vous vouliez être un conquérant pour réunifier le royaume de votre pharaon.

Vous avez parcouru les pays alentour pour y trouver des informations qui pourraient vous être utiles dans la tâche que vous étiez fixée. Vous avez fait part de ces renseignements au pharaon, qui vous en récompensa en vous nommant à son conseil. Il organisa une guerre de conquête contre les peuples du Nord dont il sortit vainqueur. Il vous donna une de ses filles en mariage et vous envoya comme gouverneur de ces nouvelles provinces. Mais vous souffriez d'être éloigné du centre du pouvoir. Vous avez demandé au pharaon la permission de lever une armée pour conquérir la Nubie. Mais avant que vous puissiez entreprendre quoique ce soit, le pharaon était mort.  Vous n'aviez plus qu’à rester dans votre province, en attendant qu'un nouveau pharaon monte sur le trône, mais vous n'avez pas eu cette patience et vous êtes parti vers la Nubie pour y étudier de nouvelles techniques pour vaincre les pharaons usurpateurs

Malheureusement, vous avez été reconnu par un homme, qui vous avait vu quand vous viviez à Assouan et qui vous dénonça comme espion, ce qui vous valut d’être torturé pour vous faire avouer – ce que vous n’avez jamais fait – et finalement tué

horizontal rule

[1] Les nomes, au nombre de quarante-deux à l’époque ptolémaïque, sont les circonscriptions administratives de l’Ancienne Égypte. Même si leur nombre, en Basse-Égypte, a varié entre seize, dix-sept et vingt, probablement en raison de la topographie fluctuante du delta, il est resté remarquablement stable en Haute-Égypte, de la Ve dynastie aux Lagides.

Samsara-Accueil    

channel@samsara-fr.com